Archive for décembre, 2008

Réunion du Conseil Municipal du 2 Décembre 2008

samedi, décembre 13th, 2008

Réunion à 20 H 30
Absent : Rémy ANGUENOT excusé
Secrétaire de Séance : Muriel TOFFANI

Dans le cadre de notre plan de rénovation de l’Eglise, Le Maire informe l’Assemblée que les subventions accordées vont nous permettre le remplacement des bancs.Différents fabricants consultés nous permettent de fixer notre choix sur la Menuiserie DELUCINGE installée à THONON-LES-BAINS; cette commande pourra être honorée fin juin 2009.

Sur proposition de l’ONF seront délivrées au martelage pour la vente de 2009, une partie des Parcelles : 7, 8A, 8R, 13, 14,15, 21, 24; Le lot de la Parcelle 10 invendu cette année sera représenté à la vente de 2009.

Cette année la réception des Personnes âgées changera de formule; un repas remplacera le traditionnel goûter de Noël et le colis. Les Conseillers Municipaux et leurs conjoints se joindront à eux. Josiane et Jacquelineées de prendre contact avec un restaurateur.

Les Maires Ruraux et les Tecnologies de Communication

samedi, décembre 13th, 2008

Téléphonie Mobile, ADSL…Points Visio Publics (PVP)!!!

Les Maires ruraux et leurs Populations ne sont pas comme certains voudraient le faire croire « une réseve d’Indien » ou pour avoir une image plus française : des Villages Gaulois. Certes nous sommes attachés à nos territoires, à ce qui ou qui en faisait encore il y a peu de temps l’attrait. Encore que la démographie croissante (voir derniers recensement) démontre un regain d’intérêt pour nos Campagnes.
C’est une des raisons qui justifie notre combet pour la téléphonie mobile sur tout le Territoire de même que l’ADSL rangé au titre des priorités par tous les postulants à un logement ou un projet de construction dans nos villages.
Les Maires Ruraux du Doubs ont souhaité faire un bond en avant dans la technologie de pointe en matière de communication. De plus ce moyen est dans le droit chemin du développement durable puisqu’il permet de dialoguer, avec une administration, un Service Public sans déplacement, avec la satisfaction pour l’usager d’avoir un interlocuteur.
Lors du Congrès des Maires, après décision prise du Bureau de l’AMR25, J’ai signé un protocole d’accord avec France-Télécom dans le but de prendre

date et de

porter dans notre milieu rural ce projet qui sera un plus pour chacun de nos concitoyens. Nous n’en sommes qu’à l’aube de ce lourd projet à développer par une large information auprès des élus, une prise de contact avec les acteurs potentiels que peuvent être la MSA, la CPAM, l’ANPE, les Services de l’Etat. Et puis, il y a l’aspect financier…j’en suis aux prises de contact en attendant de voir les possibilités et la réactivité dans ce domaine des partenaires potentiels.

Solidarité d’Elus

samedi, décembre 13th, 2008

Mes Chers Collègues, au nom du Bureau de l’AMR25, de Bernard MOYSE et de son Conseil Municipal je veux remercier tous les Maires, Adjoints, Conseillers Municipaux, Parlementaires, Conseillers Généraux qui se sont manifesté pour apporter à notre ex Collègue Jacques MAILLOT un soutien dont il avait fort besoin. Qui de nous pourrait prétendre aujourd’hui qu’il aurait pu faire face seul. Nous n’en tirons aucune gloire, je dirai simplement que nous avons fait notre devoir, que notre devoir. Pour de multiples raisons justifiées beaucoup n’avaient pu répondre présent ce 6 décembre, ( le chiffre des participants avancé dans la presse fait états des seuls élus ceints de leur écharpe; un comptage plus réel a dénombré 250 personnes) J’ai eu beaucoup de plaisir à recevoir un énorme courrier des »absents » qui en des termes approbateurs sur notre initiative, nous ont apporté leur soutien. Chacun est bien conscient que demain ce peut être lui qui sera « à la barre » avec à la lecture du verdict, « le ciel qui lui tombe sur la tête »
L’action de votre serviteur ne s’est pas terminée à la dispersion de la manifestation, car au delà de ce problème personnel, c’est une loi que l’on nous avait présenté comme apportant des garanties aux élus qui est à revoir car inadaptée en cas de faute non intentionnelle. J’ai par courrier saisi Sénateurs et Députés sur ce coté du Statut de l’Elu et j’entends veiller à ce que nos actions ne restent pas « lettre morte »
Monsieur le Procureur de la République qui avait demandé à me rencontrer (entrevue le 19 novembre) m’a assuré que les élus en général et les Maires en particulier n’étaient pas systhématiquement la cible des Magistrats. Pourquoi douterions nous de cette déclaration. Je n’ai pas manqué de lui dire combien était pesant le ressentiment des Maires, eux qui dans toutes leurs actions ne font rien à la légère. Je lui ai dit aussi combien il serait constructif que les Magistrats puissent partager quelques la vie d’un Maire aux moyens administratifs, techniques, matériels réduits. J’ai ajouté à l’intention de mes amis élus des plus grandes Villes et pourvus de moyens que le risque « zéro » n’existait pas.